24h sans nous : la patrie méconnaissable Dir. JM Vecchiet

Sur le fronton du Panthéon est inscrit « Aux grands hommes, la patrie reconnaissante ».
Le Panthéon, temple séculier, témoin de la Révolution, a été le théâtre, le 7 février 2010, de notre disparition.

Parce qu’on a le sentiment que la phrase de Youssoupha « Aux immigrés, la patrie non reconnaissante » fait écho au symbole du Panthéon, le 1er mars on ne consommera pas, on ne travaillera pas, on se retrouvera entre 12h et 14h. bras croisés, devant les mairies de France.

Remerciements et crédits :

Musique « La même adresse » : Youssoupha
Réalisateur : Jean Michel Vecchiet
Gérant : Jean Michel Vecchiet, Christine Combe
Assemblage et habillage : Noam Roubah
Représentation : collectif et sympathisants de « La journée sans immigrés – 24 heures sans nous »

Le 1er mars, ce sera sans Jean Michel Vecchiet. Et toi ? Que ferez-vous le 1er mars 2010 ?